Participer à un entretien avec les historiens de l’équipe

Vous trouverez ici:

–  d’abord, ci dessous, une présentation de la méthologie des entretiens que nous souhaitons mener,

– puis un Guide du questionnaire (à télécharger avant de nous rencontrer pour savoirs quelles questions nous souhaitons vous poser)

– et enfin le Formulaire d’entente (à télécharger et à signer avant de participer à la collecte de mémoire : il vous présente tous les engagements que nous prenons mutuellement).

Collecter des témoignages : explicitation de la méthodologie.

1 – la méthode de la collecte

 Le témoignage oral est une source complémentaire de l’écrit et de l’image. La méthode de l’entretien est bien établie dans les sciences sociales notamment en sociologie mais elle est maintenant aussi utilisée en histoire (dont l’histoire des sciences)

 Travail préalable :

      • La problématique et le cadre général de l’enquête portent sur l’histoire de notre université (L’UBO), d’institutions (comme le CRBC, et L’IUEM), de laboratoires/équipes de recherche, mais aussi sur l’histoire de l’émergence de thématiques de recherche (trois thématiques ancrées sur l’IUEM pour commencer), mais aussi sur des récits d’expérience au sein de l’UBO de la part de ces acteurs…

      • La collecte portera sur des archives orales mais aussi tous les objets patrimoniaux que les acteurs voudront bien nous communiquer.

      • Les témoins sont tous les acteurs de l’histoire de l’UBO : actuels et anciens personnels administratifs, techniciens, chercheurs, enseignants…

 Type d’enquête : récit de carrière et entretien semi-directif.

Type d’entretien choisi : semi – directif = une trame thématique et/ou une grille d’entretien seront fournis aux participants mais ils seront libres de répondre comme ils le souhaitent. Après accord, ils seront enregistrés numériquement et photographiés.

Type d’approche et de traitement des données recueillies : approche qualitative (il n’y a pas un nombre d’entretiens fixé à l’origine). Il y aura analyse de contenu des entretiens en fonction des questions indiquées dans le guide de l’entretien fourni aux témoins. Il y aura, après l’entretien, production d’un résumé (avec parfois des citations directes) qui sera soumis au témoin.

2°) Attitude face au témoin : Les collecteurs présenteront le projet « Histoire de l’UBO » et le déroulement de l’entretien. Ils fourniront un guide de l’entretien et un formulaire de consentement.

3°) la conservation et la valorisation des archives établies : Les principes de conservation, de transcription, d’inventaire sont indiqués sur le carnet de recherche.

4°) les questions juridiques relatives à la collecte de témoignages et / ou de documents :

    • Une convention entre collecteur(s) et témoin(s) est signée au début de l’entretien. Elle fixe les droits du témoin.

    • Les lois concernant la collecte de témoignage (qui est considéré comme une oeuvre de l’esprit et dont protégé par le code de la propriété intellectuelle) sont présentées sur le carnet de recherche. Ces lois indiquent les droits patrimoniaux et droits moraux : les droits patrimoniaux fixent le droit de reproduction, de divulgation et de représentation, les droits moraux visent au respect de l’intégrité du témoignage et les lois fixent le dépôt dans le domaine public des témoignages 70 ans après la mort du témoin.

C. Abéguilé-Petit,  H. Ferrière, S. Laubé

 Bibliographie indicative :

Kaufmann, J.-C., L’entretien compréhensif: L’enquête et ses méthodes, Paris : Armand Colin, 2011

Blanchet, A., Gotman, A., L’entretien: L’enquête et ses méthodes, Paris : Armand Colin, 2010

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *